« Des pratiques fascinantes… »
France Inter
   

Agnès Stevenin

Dans le silence de l’amour

Plus qu’un témoignage intime, ce troisième volet autobiographique d’Agnès Stevenin est une transmission qui agit par les mots, mais aussi par l’énergie vibratoire qu'elle diffuse.

Présentation

« Dans ma pratique, l’aspect féminin – et plus particulièrement maternel – est prédominant. Je n’ai rien fait pour être ainsi, cela fait partie de ma nature. Je suis touchée au plus profond, car je vois la vulnérabilité de la personne, je vois ses fragilités, et, comme une maman, je viens la soulager. Lorsque je soigne, je me laisse emplir tout entière par une énergie merveilleuse, que je ressens comme l’énergie de la grande Mère. Énergie d’amour, de compassion, de bonté, énergie qui enveloppe, qui met la personne dans un cocon de bien-être et de sécurité. »

« Dans le silence de l’amour... Ces quelques mots, en parfaite adéquation avec la thématique que je désire développer dans ce livre, me maintiennent dans la vibration pure de ce qui se vit lors des plus belles séances de soin, dans un espace de grâce absolue, de bonheur donné et reçu, d’enchantement partagé, de plénitude de l’âme et du corps, puisque ces deux dimensions n’en sont qu’une, celle qui nous constitue. »

 

L’autrice

Agnès Stevenin a découvert son don de guérisseuse à l’âge adulte. Devenue énergithérapeute, elle met, depuis près de vingt-cinq ans, ses facultés au service des autres, dans l’accompagnement à la guérison physique, émotionnelle et spirituelle. 

Sa pratique, fondée sur la canalisation des forces de lumière, n’est pas un travail « sur » l’énergie d’une personne, mais une aide à sa réconciliation avec elle-même, pour s’alléger, s’élever. Elle a également publié De la douleur à la douceur et Splendeur des âmes blessées.

 

Ils en parlent

Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste réanimateur, auteur de "La Médecine face à l’au-delà"

On ne présente plus Agnès Stevenin.