Ervin Laszlo

Ervin Laszlo est né et a grandi à Budapest. Prodige salué du piano, il a commencé à jouer en public dès l’âge de 9 ans. Le grand prix qu’il a reçu au Concours international d’exécution musicale de Genève lui a permis de franchir le rideau de fer. Il a alors commencé une carrière internationale de concertiste, d’abord en Europe, puis aux États-Unis. À l’initiative du sénateur de Floride Claude Pepper, un acte du Congrès lui a décerné la citoyenneté américaine avant son vingt-et-unième anniversaire.

En 1970, Laszlo a obtenu le plus haut titre de la Sorbonne en devenant Docteur ès Lettres et Sciences humaines. Laissant sa vie de pianiste professionnel pour celle de scientifique et d’humaniste, il a enseigné et donné des conférences dans de nombreuses universités américaines, parmi lesquelles Yale, Princeton, Northwestern, Houston et la State University de New York. À la suite de travaux prospectifs menés à Princeton sur l’évolution à venir de l’ordre mondial, il a été invité à rédiger un rapport pour le club de Rome, dont il était membre. Entre la fin des années 1970 et le début des années 1980, à la demande du secrétaire général des Nations unies, Laszlo a dirigé des projets internationaux au sein de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (United Nations Institute for Training and Research). Au cours des années 1990, ses recherches l’ont conduit à découvrir le champ akashique, qu’il n’a depuis jamais cessé d’étudier et d’expliquer.

Auteur, contributeur ou éditeur de plus de cent ouvrages traduits dans vingt-quatre langues, Ervin Laszlo a également signé plusieurs centaines d’articles dans des revues scientifiques et des magazines de vulgarisation. Son autobiographie, intitulée Simply Genius ! And Other Tales from my Life, est parue en juin 2011. Gaia TV a produit une série spéciale sur sa vie dans son cycle « Heritage », et une émission spéciale d’une heure lui a été consacrée sur pbs sous le titre « Ervin Laszlo : Life of a Modern-Day Genius » (« Vie d’un génie des temps modernes »). Il est membre de nombreuses instances scientifiques, notamment de l’Académie internationale des sciences, de l’Académie mondiale des arts et des sciences, de l’Académie internationale de philosophie des sciences. En 2010, Ervin Laszlo a également été élu membre de l’Académie des sciences de Hongrie. Fondateur et président depuis 1993 du club de Budapest, une organisation internationale qui milite pour la conscience planétaire et se donne pour mission de catalyser la transformation vers un monde durable, il est aussi le fondateur et directeur du Laszlo Institute of New Paradigm Research.

Ervin Laszlo est récipiendaire de divers prix et distinctions, dont quatre doctorats honorifiques aux États-Unis, au Canada, en Finlande et en Hongrie, un titre de professeur honoraire à l’Institut de technologie de Buenos Aires, ville dont il est également citoyen d’honneur. Il s’est vu remettre le prix de la fondation Goi pour la paix au Japon en 2001, le prix Assisi Mandir pour la paix en 2006, le prix Polyhistor en Hongrie en 2015 et le prix luxembourgeois de la paix en 2017. Il a été nommé à deux reprises pour le prix Nobel de la paix, en 2004, puis en 2005.

 

Ils en parlent

 

Dr Deepak Chopra

À propos de : Une vie en quête de sens

En révélant l’essence même de la sagesse, Ervin Laszlo lui rend toute sa noblesse.
Gregg Braden

À propos de : Une vie en quête de sens

Ervin Laszlo a mené à tous égards une vie extraordinaire, qui s’est déployée à la fois dans le temps et hors du temps ; ses choix ont rendu le monde meilleur.
Stanislav Grof

À propos de : Une vie en quête de sens

Ervin Laszlo est au cœur de la création d’un nouveau paradigme et d’une nouvelle cartographie de la réalité.
Neale Donald Walsch

À propos de : Une vie en quête de sens

L’évolution de notre espèce progresse chaque fois qu’Ervin Laszlo se penche sur un nouveau sujet.