Peggy Reboul

Peggy Reboul a d'abord exercé le métier d'enseignante et d'artiste plasticienne sous le nom de Ferron-Callot. En parcourant l'Asie, elle ressent combien nous sommes interdépendants et reliés au tout : elle exprime alors ce sentiment dans son travail artistique et dans son rapport à la vie. C’est avec l’espoir d'éveiller les consciences sur la question des lobbies agroalimentaires et des conditions d’élevage des animaux de rente qu’elle a rendu hommage, dans ses photographies, aux paysans qui résistent aux systèmes alimentaires modernes et révèlent notre lien avec l’animal, la terre et le végétal.

À 40 ans, elle est victime d’un AVC qui lui fait perdre pendant un temps l'usage de la parole. S'ouvre alors à elle une véritable réflexion sur le langage, la communication verbale et non verbale, la reconnexion à soi, à l'autre et au vivant. Son cerveau droit (dit l’hémisphère émotionnel) compense et révèle des capacités intuitives et médiumniques qu’elle avait oubliées. Ses désirs d'enfance refont surface. Elle comprend qu’il est urgent de vivre pleinement ses rêves au lieu de rêver sa vie et décide de passer plus de temps avec les animaux et les végétaux : leur parler, les écouter, les sentir, les ressentir. Très vite, elle comprend que se relier à la nature est une manière de se relier à sa propre nature.

Elle rencontre Pierre Rabhi et s’initie à l’agroécologie et à la permaculture. Elle se forme à la gemmothérapie, qu’elle expérimente avec succès sur ses animaux et elle-même, ainsi qu’aux soins énergétiques et à la géobiologie. Elle s’intéresse aussi à la physique quantique et à la communication intuitive avec les animaux.

Cavalière depuis plus de 30 ans et passionnée par l’« Être cheval », elle décide de reprendre des études en conduite et gestion d’élevage équin. C’est lors d’un de ses stages qu’elle rencontre Rhéa du Fesquet (jument baie lusitanienne), avec qui elle parvient à communiquer. Elle a un véritable coup de cœur pour cette jument qui devient alors son associée, sa guide en matière d’équitation, et sa conseillère.

Dans la mythologie grecque, Rhéa est la fille de la Terre et du Ciel, mère de Zeus, femme de Chronos. C’est aussi la déesse du petit peuple de la nature. Grâce à cette jument, Peggy retrouve l’essence même de son être. Rhéa c’est aussi la reconnexion entre l’Humain, les Éléments, et les Animaux.
Elle décide de nommer son entreprise Rhéa-communication avec le vivant en hommage à cette jument qui a contribué à lui ouvrir les yeux et le cœur.

Médium, Peggy Reboul s'efforce de rendre visible et compréhensible l'invisible, en faisant le lien en tant qu'interprète entre l'humain et les autres formes de vies.
Communicatrice avec le vivant et équithérapeute, elle accompagne au quotidien les animaux et leurs gardiens vers une guérison d’âme. En reliant l’humain à la nature, elle permet à chacun de se relier à sa propre nature. Installée avec ses chevaux guérisseurs aux portes de la Camargue, elle anime des stages dans lesquels elle témoigne de son expérience et transmet les outils d’une communication subtile avec les animaux et les végétaux.

 

Publications

À paraître :
Consciences animales,
Communiquer avec le vivant
Février 2021, Mama Éditions

 

Ils en parlent

 

Roland de Miller

À propos de : Consciences animales

Merveilleux, pédagogique… Une contribution majeure à la cause animale.
Revue Natives

À propos de : Consciences animales

N°3 / Décembre 2020

Bouleversant.